En 2023, la Suisse reste le pays le plus innovant au monde et la France retrouve la onzième place

En partenariat avec l’Institut Portulans, la Confédération des industries indiennes (CII) et la Confédération nationale de l’industrie brésilienne (CNI), l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) vient de publier l’édition 2023 de son Indice mondial de l’innovation.

Comme chaque année depuis seize ans, ce rapport présente les dernières tendances au niveau mondial dans le domaine de l’innovation, ainsi que le classement de nombreux pays en la matière. : Publication de l’indice mondial de l’innovation 2023

Une page du site de l’OMPI donne accès à une consultation du rapport par chapitre ainsi qu’aux données essentielles par économie.

Selon ce classement, établi sur la base de 80 indicateurs (tels que la part de la propriété intellectuelle dans les échanges commerciaux, le nombre de brevets rapporté au PIB à parité de pouvoir d’achat ou la valeur des marques mondiales rapporté au PIB), la Suisse reste le pays le plus innovant au monde, et ce, pour la treizième année consécutive. Elle est suivie de la Suède, des États-Unis d’Amérique, du Royaume-Uni et de Singapour.

Cette année, la France arrive en 11e position, entre la République de Corée et la Chine, et retrouve ainsi sa place de 2021. Dans le classement spécifique aux pays européens, la France arrive en 8e position, comme les deux années passées.

Quant à la Chine, elle est classée en 12e position, après avoir atteint la 11e position en 2022). Elle reste la seule économie à revenu intermédiaire parmi les 30 pays les plus innovants au monde. De son côté, l’Inde conserve sa 40e place.

De leur côté, l’Allemagne (8e place) et le Canada (15e place) conservent les places acquises l’an dernier.

Rappelons que le rapport contient, depuis sept ans, un classement mondial des cent principaux pôles scientifiques et technologiques. Pour la première fois, les cinq plus grands pôles sont tous situés en Asie orientale : Tokyo-Yokohama, Shenzhen-Hong Kong-Guangzhou, Séoul, Beijing et Shanghai-Suzhou. Pour la première fois également, la Chine est le pays comptant le plus grand nombre de pôles.

Le rapport conclut en constatant que « le paysage mondial de l’innovation évolue en ces périodes de pandémie, de reprise et de bouleversements géopolitiques, non seulement dans le groupe des économies dominantes en matière d’innovation mais plus largement », avec, notamment, « un mouvement parmi les 20 premiers innovateurs cette année » et une « situation mitigée pour les grandes économies émergentes ».